La Courbe et La Plume à L’Aéroport Marseille Provence

L’association La Courbe et la Plume a été missionnée les weekends du 17/18 et du 24/25 Octobre par l’aéroport Marseille Provence… Une commande avait précédemment été passée en 2014 avec la compagnie de cirque ABS. Cette fois ci le projet consiste à animer l’espace aéroportuaire par des performances de danse contemporaine.

Les « executive women », sept danseuses et leur régisseuse « staff », sont  parties investir l’espace public dans et hors les murs de ce grand aéroport  avec leurs marches de grandes patrouilles, leurs mouvements dansés et théâtralisés.

La  forme des interventions était interactive et déambulatoire… Quant au déroulé, trois passages d’une heure dans la journée étaient prévus entre 10h et 14h au fil des départs et des arrivées. Les danseuses et leur caddie-woman ont pu y effectuer des squats dans les cafés, les restaurants, des installations dans les halls, des patrouilles dans les allées et devant les entrées.

Pour l’occasion, Sylvie Nabet, directrice artistique et Isabelle Nicod, sa partenaire pédagogique, ont travaillé sur des leitmotivs dansés associés au lieu. Les « executive women » costumées en hôtesses, tailleur noir-chemise blanche et chignons bananes, auraient bel et bien pu se confondre avec le personnel d’une compagnie aérienne ! Elles se sont ainsi prêtées au jeu avec leurs chorégraphies et leurs improvisations alternant rythmes lents et rapides, courses effrénées et portés/glissés.

Toute une mise en scène était prévue afin de faire voyager les passagers au sol, pleurer les départs, déranger gentiment les « vraies » hôtesses…et surtout apporter souffle et vitalité à tous !

Avec Isabelle Boudrandi, Marie Fenoglio, Anne-Laure Paquet, Bénédicte Guelorget et Carole Pauvarel, toutes danseuses amateurs de La Courbe et la Plume, Isabelle et Sylvie, leurs professeurs, ont eu le plaisir de pouvoir interpréter cette création originale… accompagnées par Maëlle, notre stagiaire professionnelle !

Entre Grands halls, grandes allées, espaces vitrées, boutiques et escalators, la danse contemporaine a fait son grand chambardement !