Les spectacles 2010

Deux petites pièces chorégraphiques (Durée : 10 min)

Marie Gabella va encadrer les élèves de CP de l’école Maurice Plantier et Anthony Deroche travaillera avec les CM2. En partant de la personnalité de chacun des deux solistes, les enfants seront invités à partager certains des fondamentaux de la Danse Contemporaine, comme trouver l’état de danse, explorer la prise d’espace, la relation à la musique, la création spontanée de mouvement personnel, seul ou en relation avec l’autre…

Par la recherche des appuis et des possibles du corps qu’ils soient concrets ou virtuels, Anthony Deroche développera la prise de conscience du corps et le contrôle du mouvement important en danse contact.

Marie Gabella partira de la spontanéité des enfants pour laisser parler le corps, libérer le geste, définir une gestuelle personnelle. Elle travaillera sur l’ancrage au sol pour se concentrer sur la stabilité et pour développer le rapport au rythme.

Ces séances aboutiront à deux créations singulières marquées par l’originalité des cinq séances de travail.

Trois solos (Durée : 30 min)


Extrait du solo 3 Times de Wendy Cornu (danse contemporaine)

Création Lumière:Célio Ménard
Durée: 30 minutes (10 min pour Venelles Danses)

Un espace vide, une femme en mouvance. Sans la voir, on la devine déjà… Doucement la lumière la laisse apparaître, pour la définir entièrement. Une écriture dansée s’inscrit, dans le « vide » du silence, qui laisse deviner les sonorités que produit ce corps en mouvance. Coupure brève, noire, … A nouveau, comme un cycle qui se répète, le corps se remet en mouvement accompagné de la même montée de lumière, dessinant la même écriture dansée… Seul l’univers sonore est différent et induit, de ce fait, une nouvelle réception de l’objet chorégraphique. Le cycle sera répété une dernière fois et tentera d’amener le spectateur à questionner à nouveau et redécouvrir l’interprétation qu’il s’était faite de cette danse.

A partir de ses expériences d’interprètes pour de grands chorégraphes, Wendy Cornu nous livre un solo personnel et intimiste où elle retrouve ses mouvements, son expression pour devenir conceptrice de sa propre danse.

K1-KA d’Anthony Deroche (danse contact),

    création originale pour la biennale Venelles Danses

Né d’une commande de l’entrepôt, une invitation du lieu à profiter d’un espace et d’un temps de danse, ce solo est à la fois challenge et opportunité,

    Challenge car un solo implique de l’engagement personnel tant dans la création que dans la représentation; … seul… à défendre son propos,
    et opportunité car il permet de disposer d’un lieu de travail, provoque un désir de montrer quelque chose de soi, et il pose en moi la question de ce qu’est la danse ?

Où commence-t-elle ? Prend-elle vie dès lors qu’il y a mouvement.!? Est-ce le fait de la regarder qui la rend visible? Qu’est-ce-qu’elle véhicule ?…émotions .!?…gène .!?…plaisir.!?* Que procure-t-elle ? émotions, gène, plaisir*. Quelles sont ses codes sociaux ? *..??…???? Tant de questions… temps de réponses… ..

A travers une déambulation musicale et corporelle, je tenterai d’apporter des réponses…mes réponses à ces interrogations. Tant bien que mal (cahin-caha), mêler le geste chorégraphié et le geste quotidien; l’intime et le public, le prévisible et l’inattendu… Laissant ainsi des interstices, propice à goûter l’instant, à aller à la rencontre …ou pas …

* liste non-exhaustive

Métissage de Marie Gabella (danse afro-contemporaine).

« Mon corps d’occidentale est allé trouver plus de respiration, plus de moyens d’expression dans des gestes culturels qui lui étaient étrangers… Mais il est plus vivant, plus puissant, plus ouvert aujourd’hui. Et je vous le montre avec un mouvement métissé qui m’appartient… »
Marie Gabella s’approprie une danse codifiée et enracinée dans une culture étrangère afin de composer un solo singulier où elle joue avec son rapport au corps, à la culture occidentale et africaine.

Salida – Compagnie Ex Nihilo (Durée : 50min)

Pièce pour 6 danseurs et 2 musiciens

Un soir de bal.
Le décor : une guirlande lumineuse, quelques chaises, une guitare électrique et une batterie menant la danse.
On se touche, on se colle, on s’agrippe sans retenue, sans gêne. C’est la fin de la nuit et l’ivresse et la fatigue mènent à l’abandon. Les blessures, les ruptures profondes apparaissent. Hommes et femmes jouent à se séduire, à s’aimer, se quittent et se retrouvent sous l’aspiration d’un tango tourbillonnant qui réinvente les jeux de couple.
Les spectateurs de cette fête improvisée font cercle autour des danseurs…

Conférence Dansée (Durée : 1h)

animée par les trois solistes, Wendy Cornu, Anthony Deroche, Marie Gabella

Les 3 solistes partageront leur expérience, échangeront avec le public sur l’aboutissement à leur 3 solos. Chacun a construit son solo avec son histoire, son expérience. De ce fait, chacune des démarches est singulière. Il s’agit alors de traverser avec eux les problématiques de la création. Comment concevoir ? D’où part une danse ? D’une idée ? D’un mouvement ? Qui guide l’autre ?
Ce sera aussi l’occasion de confronter trois styles de danse, de les mélanger, de les assembler, de les agencer, de les comparer et de les rapprocher. Entre conférence, questions/réponses et démonstrations improvisées, les 3 solistes proposeront, pour qui le souhaite, de participer à des mini-ateliers autour de leurs variations de solistes afin de partager en pratique les questionnements développés dans la conversation.

Master Class (Durée : 2h)

La Master Class sera essentiellement destinée aux personnes ayant déjà une pratique de la danse.

Au programme :

1. Barre Technique (Wendy Cornu)
2. Atelier Danse Urbaine (Anthony Deroche)
3. Variation Afro-Contemporaine à partir des bases de la gestuelle africaine (Marie Gabella)

Chaque soliste participera aux ateliers de ces comparses.

Les participants traverseront 3 états, 3 expériences, 3 propositions pour appréhender 3 aspects différents de la danse.

Programme 2010